Sophie Lavaud est une artiste française et une théoricienne dans le domaine des arts visuels et de l’image fixe ou en mouvement, photo, vidéo et numérique.

Son travail n’a cessé d’évoluer par l’expérimentation de diverses techniques et supports de représentation graphiques et picturales. Passionnée de peinture et d’histoire de l’art, poussée par le besoin de trouver des modèles de figuration en adéquation avec son époque, elle s’est tournée dès le début des années 90 vers des outils intégrant l’image infographique animée et vers des concepts incorporant les gestes du public à l’œuvre. Ses thématiques de prédilection sont les flux, les mouvements, les cycles, les corps énergétiques, les relations intersubjectives, d’information et de communication. Ce qu’elle recherche à travers l’utilisation de technologies numériques comme la 3D temps réel et la réalité virtuelle et augmentée, ce sont de nouvelles possibilités d’écritures et de scénarisations. Devenue peintre digitale, elle conçoit des « tableaux-systèmes dynamiques», peintures « augmentées » mettant en jeu et en scène des interactions avec les formes, les couleurs, les textures, les lumières et les mouvements dans lesquels l’expression du corps du public est au centre de l’œuvre et de sa perception. Elle privilégie la notion de projets, de processus, d’expérimentation et de recherche par rapport à la production de produits et d’objets.

Diplômée en Arts visuels de l’université Paris 1 et Paris 8, elle est titulaire, depuis 2005 d’un Doctorat en Art et Sciences de l’Art de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sur les « Scénographies interactives – Corps interfacés et systèmes dynamiques » sous la direction d’Anne-Marie Duguet. Elle a enseigné : »Théorie et pratique de l’art numérique » à l’Université Jean Monnet de St-Etienne et est chercheure associée au CIEREC (Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Expression Contemporaine) et à ACTE / CNRS, Université PARIS 1.